Vidushi

VIDUSHI NEERGHEEN-BHUJUN

Vidushi Neergheen-Bhujun est maître de conférences depuis 2014 au Département des sciences de la santé et au Centre ANDI de recherche biomédicale et des biomatériaux à la Faculté des sciences de l'Université de l'Ile Maurice. Elle a obtenu un doctorat en biosciences en 2008.

Vidushi Neergheen-Bhujun conduit des recherches centrées sur les effets chimiopréventifs vis-à-vis du cancer d'extraits de plantes alimentaires et médicinales indigènes à l'Ile Maurice. Elle est déterminée à trouver des solutions localement optimisées pour la prévention et la gestion du cancer, maladie qui s'intensifie sur le continent africain, y compris à l'île Maurice. Ses recherches s'articulent avec la médecine, la biologie moléculaire et la biochimie et ont abouti à plus de 50 communications.

En outre, Vidushi Neergheen-Bhujun a été membre actif de la Global Young Academy de 2012 à 2017, ambassadrice du Next Einstein Forum pour 2015-2017 et est membre du African Science Leadership Program. En 2014, elle a été honorée par le World Economic Forum comme l'un des Global Young Scientists 2014/2015, un groupe de scientifiques ayant fait leurs preuves dans des domaines à fort impact sociétal. En 2017, elle a reçu le prix du meilleur chercheur féminin africain de Merck Afrique pour sa contribution exceptionnelle à la recherche sur le cancer.

0
0
0
s2smodern

GhadaBassioni

GHADA BASSIONI

Ghada Bassioni dirige le département de chimie à la faculté d'ingénierie de l'université Ain Shams au Caire, en Égypte. Elle est coordinatrice de la coopération entre l'Égypte et l'Allemagne pour le Fonds de développement des sciences et de la technologie du Ministère égyptien de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Elle est docteur de la Technische Universität München, à Munich, en Allemagne. Elle est membre du Comité national égyptien de chimie pure et appliquée, de l'Académie égyptienne de la recherche scientifique et de la technologie et membre de la Global Young Academy depuis 2013. Elle a été récompensée par plusieurs prix nationaux, régionaux et internationaux et a été sélectionnée en tant que visiteur et oratrice lors des réunions des lauréats du prix Nobel à Lindau, en Allemagne, en 2012 et 2014 respectivement. En 2013, Ghada Bassioni a reçu le Young Scientist Award au World Economic Forum de Dalian en Chine. En 2016, elle a reçu la bourse Fulbright ainsi que le L.A.B. la bourse de trois organisations : les lauréats du prix Nobel à Lindau, le forum européen à Alpbach et les Falling Walls à Berlin.

Elle a organisé un nombre important de conférences et d'ateliers scientifiques et liés au genre en tant que représentante des femmes de 2005 à 2007 à la Technische Universität München, en tant que présidente de l'Initiative des femmes de l'American Institute of Chemical Engineers. en tant que membre et responsable du groupe de travail Women in Science de la Global Young Academy. Elle a reçu le deuxième prix LEWA Leadership Excellence pour les femmes en 2013 et a été conférencière invitée au sein du projet Springboard Women's Development, organisé par le British Council en 2013.

0
0
0
s2smodern

Glitho

ISABELLE ADOLÉ GLITHO

Isabelle Adolé Glitho-Akueson est professeur de biologie animale (entomologie) à l'Université de Lomé, au Togo. Elle a été Professeur invité à l'Université de Tours, en France, de 1993 à 2011, à l'Université de Niamey, au Niger, et à l'Université de Ouagadougou, au Burkina Faso, de 1990 à 2015.

Avec plus de 35 ans d'expérience dans l'enseignement et la recherche, elle a écrit plus de 120 articles, 70 communications et 3 livres scientifiques dans plusieurs domaines de l'entomologie (la lutte antiparasitaire et gestion des insectes vecteurs intégrées). À ce jour, elle a formé plus de 50 jeunes chercheurs de différents pays d'Afrique, notamment en entomologie agricole et médicale.

Elle est titulaire de la Chaire UNESCO "Femmes, Sciences et Gestion Durable de l'Eau en Afrique de l'Ouest" et présidente de la Commission Régionale des Experts de l'Afrique de l'Ouest pour l'Agence Universitaire de la Francophonie (CRE-DRAO / AUF). Isabelle Glitho est vice-présidente de l'Acamdéie nationale des scineces, des arts et des lettres du Togo. Elle est officier Les palmes acédméiques du Togo, Chevalier des Palmes académiques du CAMES, Chevalier de la Légion d'Honneur (France) et Lauréat du Prix de l'Académie Nationale des Sciences, des Arts et des Lettres (ANSALT). Elle a reçu le prix ​​scientifique Kwame Nkrumah régional de l'Union Africaine en 2013.

0
0
0
s2smodern

Meyer

JEAN-BAPTISTE MEYER

Jean-Baptiste Meyer est directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement et professeur dans diverses universités d’Europe et d’Afrique. Il a coordonné des programmes de recherche et d’enseignement supérieur à l’Universidad Nacional de Colombia,à l'Université du Cap, en Afrique du Sud, à la Facultad Latino-Americana de Ciencias Sociales à Buenos Aires, en Argentine, ainsi qu’en Afrique du Nord et au Soudan plus récemment.

Jean-Baptiste a coordonné le projet Latino-américain/Européen CIDESAL, sur les incubateurs de diasporas, développant de nouvelles méthodes et outils pour l’étude et la gestion des mobilités globales.

Ses travaux incluent : El nuevo nomadismo cientifico : la perspectiva latinoamericana (ESAP ,1998), Scientific Diasporas (IRD editions, 2003), La société des savoirs : trompe l’oeil ou perspectives (L'Harmattan, 2006), A sociology of diaspora knowledge networks (2011), Diaspora : hacia la nueva frontera (2015).

0
0
0
s2smodern

Tolu

Tolullah Oni

Tolu Oni ​​est professeur agrégé en santé publique à l'Université du Cap, en Afrique du Sud. Née au Nigeria, elle a obtenu un doctorat au Royaume-Uni. Elle est médecin de santé publique et épidémiologiste urbain. Elle dirige l'Initiative de recherche pour la santé et l'équité dans les villes (RICHE), collaboration transdisciplinaire de recherche en santé urbaine fournissant des preuves pour soutenir la mise en œuvre de politiques publiques saines. Les activités de RICHE comprennent les projets "Systems for Health", qui étudient la façon dont les systèmes urbains (par exemple, le logement, la nourriture) peuvent être aménagés en faveur de la santé ; et les projets "Systèmes de santé", des réponses intégrées des systèmes de santé à l'évolution des tendances de la maladie et de la multimorbidité dans le contexte de l'urbanisation.

Elle a publié plus de 40 articles dans des revues scientifiques internationales et a donné des présentations lors de réunions internationales universitaires (santé urbaine, VIH, TB) et non universitaires, telles que le Forum politique de haut niveau des Nations Unies pour le développement durable, à New York, et la réunion annuelle du Forum économique mondial (WEF), à Davos 2018. Le journal Lancet a publié son portrait en 2016. Elle est également lauréate 2016 du Next Einstein Forum, lauréate du WEF Global Future Council on Health / Healthcare, lauréate de l'Institut Stellenbosch d'études avancées. Elle est également coprésidente de la Global Young Academy.

0
0
0
s2smodern